Home News A Letter To The Future, mauvaises ventes, début des licenciements

A Letter To The Future, mauvaises ventes, début des licenciements

0
A Letter To The Future, mauvaises ventes, début des licenciements


Malheureusement, Scavengers Studio, le studio de développement de Saison : lettre pour l'avenir, jeu sorti en exclusivité console sur PS5 et qui arrive également sur PC, a annoncé qu'il devait… licencier de nombreux employés à cause de la mauvaises du jeu, malgré critiques positives qu'il a reçues.

Pratiquement la moitié du personnel est restée à la maison, comme l'a tristement révélé le PDG Amélie Lamarchequi a dû écrire une lettre qu' n'avait jamais voulu écrire, lorsqu'elle a fondé Scavengers il y a huit ans.

la lettre, il est expliqué que Season ne vendait que 60 000 au cours de ses cinq premiers mois, ne laissant aucun choix au studio basé à Montréal : “Compte tenu de l'environnement économique mondial et des résultats financiers de Season, nous n'avions d'autre choix que de réduire la taille du studio pour en faire un groupe plus petit et plus durable. Malheureusement, cela signifie se séparer d'environ seize membres de l'équipe du studio Scavengers.”

Lire aussi :  Remnant 2 est énorme : même en 400 heures, tu ne pourras pas tout voir, dit Gunfire Games.

Les développeurs restants commenceront à travailler sur un nouveau projet “axé sur le gameplay”, tandis que les licenciés bénéficieront d'un soutien financier et psychologique, ainsi que d'une extension de la police sanitaire.

En ce qui concerne les licenciements, Lamarche a expliqué que ce n'était une décision qu'elle avait à la légère, qu'elle avait été contrainte après des mois d'efforts passés à se demander comment s'en sortir, sans savoir vers qui se tourner.

Pour plus d'informations sur le dernier jeu de Scavengers Studio, lisez notre critique de Saison : une lettre pour l'avenir.

Lire aussi :  Marvel's Spider-Man 2, l'identité de Venom révélée lors de la cérémonie des Game Awards ?