Accueil Essais ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC : Revue d’un...

ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC : Revue d’un modèle sans compromis

37
0


La ASUS ROG Strix RTX 4070 Ti Gaming OC, une variante de luxe du nouveau GPU NVIDIA conçu pour 1440p à plus de 120 FPS.

ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC : Revue d'un modèle sans compromis

Nous fermons les livres sur les trois premiers GPU de la série NVIDIA GeForce RTX 4000 avec le ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC review, un modèle de luxe d’un GPU qui est devenu beaucoup plus cher lors du changement de génération, glissant vers le très haut de gamme, mais qui promet des performances haut de gamme de la génération précédente.
C’est compter sur la technologie DLSS 3, qui inaugure une nouvelle ère en permettant aux cartes vidéo de s’affranchir, du moins en partie, des limites imposées par les processeurs et de rendre plausible le à des résolutions impensables il y a quelque temps. Mais il n’y a pas que les performances qui sont en hausse. Le prix recommandé pour les modèles de base est de 919 euros, qui devient 1349 euros avec ce modèle supérieur de l’offre ASUS.

Spécifications techniques

La revue RTX 4070 Ti présente le luxueux ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC

La revue ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC présente le luxueux ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC

La NVIDIA GeForce RTX 4070 Ti, qui rebaptise le produit annulé. NVIDIA GeForce RTX 4080 12 Go et donc dépourvue de modèle Founders Edition, est une carte qui appartient sans aucun doute au haut de gamme, étant donné le prix recommandé de 919 € pour les modèles de base, ce qui se traduit par 15 % de plus que la NVIDIA GeForce RTX 3080, un modèle appartenant à une gamme supérieure. Et il est inévitable que le prix augmente avec l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC, une option phare avec un châssis métallique épais à trois fentes, un éclairage RVB flashy et la même finition que les variantes de GPU haut de gamme.

Bien sûr, une telle carte est destinée à ceux qui recherchent la qualité et qui n’hésitent pas à dépenser beaucoup d’argent, mais un chiffre de 1349 € rapproche le centre de gravité de la carte de celui de la NVIDIA GeForce RTX 4080 Founders Edition. Des dépenses très élevées, donc, mais l’offre qui inclut l’option d’un modèle moins cher l’est tout autant. Nous parlons en fait d’une carte conçue pour 1440p à plus de 120 FPS avec des performances supérieures à celles de la NVIDIA GeForce RTX 3090 Ti, le haut de gamme de la dernière génération, sans tenir compte de la consommation d’énergie plus faible, avec 285 W, et du DLSS 3 qui devrait garantir entre 30 et 90 % de performances supplémentaires.
Mais commençons par l’essentiel de l’équipement.

Dissipation et châssis haut de gamme pour ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC

Dissipation et châssis haut de gamme pour l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC

Le site Puce NVIDIA GeForce RTX 4070 Ti AD104 est composé de 35,8 milliards de transistors à 4 nanomètres et possède 7680 cœurs CUDA, 60 cœurs RT de troisième génération et 240 cœurs Tensor de quatrième génération, conçus pour prendre en charge DLSS 3. La quantité de mémoire GDDRX6 à 21 Gbps n’est que de 12 Go, mais elle est conforme à la nature d’une carte de jeu qui n’a pas besoin des 24 Go des GPU conçus pour répondre aux besoins des joueurs les plus exigeants ainsi que des créateurs de contenu et des professionnels en général. D’un autre côté, il n’a pas besoin d’autant pour les jeux en 1440p que pour l’upscaling 4K, car la résolution de rendu de base est plus basse.

En termes de cœurs CUDA, elle est inférieure de 21 % à la NVIDIA GeForce RTX 4080, mais les nouvelles fonctionnalités sont les mêmes, notamment l’augmentation exponentielle des caches L2, fréquence de boost qui décolle à 2610MHz en stock et une meilleure répartition de la charge de travail des shaders grâce à la technologie Shader Execution Reordering (SER). Mais la plus grande nouvelle, du moins jusqu’à ce que quelque chose de mieux arrive de la concurrence ou de NVIDIA elle-même, est sans aucun doute DLSS 3, qui, comme nous le savons, promet un saut de performance de 2 à 4 fois la performance de rendu native.

La connectivité de l'ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC comporte 5 sorties vidéo.

La connectivité ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC compte 5 sorties vidéo

DLSS 3, comme nous l’avons déjà vu en testant la monstrueuse NVIDIA GeForce RTX 4090 Ti, part des mêmes bases que DLSS 2. Il garantit donc une qualité similaire, moins le niveau de mise en œuvre dans les jeux, et dans de nombreux cas va jusqu’à améliorer les détails. Il reste quelques très petits artefacts, mais ils constituent désormais un problème mineur. Au contraire, les avantages augmentent nettement. La nouvelle version se distingue de son prédécesseur par l’ajout de la fonction Génération de trames DLSS qui, grâce aux cœurs Tensor de nouvelle génération, est capable de créer des cadres entiers à une vitesse suffisante pour augmenter considérablement la fluidité. Tout cela contourne le CPU, qui, avec la baisse des résolutions de rendu due à la propagation de l’upscaling, est souvent un obstacle même en 4K. Le goulot d’étranglement des performances de base demeure, mais les images créées par la nouvelle technologie de NVIDIA ne passent pas par le processeur et augmentent donc de toute façon la fréquence d’images.

Lire aussi :  Saison : Une lettre à l'avenir, la revue

À tout cela, l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC ajoute le châssis de luxe susmentionné, des fréquences plus élevées, un mode silencieux avec un interrupteur sur le dessus de la carte, et une sortie vidéo supplémentaire. Le site connectivité compte effectivement 2 HDMI 2.1 et 3 DisplayPort, bien que toujours de la génération précédente, la 1.4. Dans ce cas, cependant, nous ne parlons pas d’une carte qui peut aller au-delà du jeu 8K à 60 Hz, contrairement à la NVIDIA GeForce RTX 4090. Et cela se voit à la consommation d’énergie qui, à 285W, n’est certainement pas basse, mais elle est définitivement inférieure à celle de la 3090 Ti. Néanmoins, tu as toujours besoin de trois connecteurs PCIe à 8 broches, à connecter à l’adaptateur approprié, à moins que tu n’aies une alimentation PCIe 5.0.

Fiche technique ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC

  • Architecture : Ada Lovelace à 4 nanomètres
  • Interface : PCIe 4.0
  • Transistor : 35,8 milliards d’euros
  • Fréquence du GPU : 2,61 GHz boost (base)
  • Unité de calcul : 76 SM
  • Noyau CUDA : 7680
  • ROP : 80
  • Multiprocesseur en continu : 60
  • RT core : 60 (troisième génération)
  • Noyau tensoriel : 240 (quatrième génération)
  • Mémoires : 12 Go de GDDR6X à 21 Gbps avec un bus de 192 bits (504,2 Go/s de bande passante)
    • 3 3 avec displayP avec 1.4a
    • 2x HDMI 2.1
  • Puissance totale de la carte : 285 W (base)
  • Alimentation recommandée : 750 W
  • Alimentation électrique auxiliaire : Connecteur PCIe 5.0 à 12+4 broches (adaptateur pour 3 connecteurs PCIe à 8 broches)
  • Dimensions : 73 mm (3,6 fentes)
  • Prix recommandé : 1349€ (919€ modèles de base)

Design

L'ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC est flashy, mais conserve une certaine élégance

L’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC est flashy, mais conserve une certaine élégance

L’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC est un modèle de luxe, tant par sa taille que par son esthétique, avec ses lettres et ses détails bleus et rouges qui attirent l’attention. On ne peut pas non plus manquer le lettrage éclairé sur le bord supérieur, où se distingue également la grande ouverture latérale qui laisse entrevoir le dissipateur thermique interne.

L'éclairage RVB de l'ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC fait son effet

L’éclairage RVB de l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC fait son effet

En ce qui concerne le taille du conseille modèle exubérant d’ASUS s’élargit de 3,15 emplacements et s’étire de 33,6 centimètres, ce qui prend pas mal de place à l’intérieur du boîtier, mais cela signifie aussi plus d’espace pour la dissipation avec les ventilateurs à 11 pales, ceux des modèles supérieurs, qui promettent un volume d’air supérieur de 31% à ceux de l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 3080. Nous nous attendons donc à d’excellentes températures et à un faible bruit.

Performance

Fonctionnant entre 2760 MHz et 2850 MHz, l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC fait ressortir une puissance brute allant d’un peu plus que la NVIDIA GeForce RTX 3080 Ti à la NVIDIA GeForce RTX 3090 Ti, pour une capacité de calcul globale inférieure d’environ 21 points de pourcentage à celle de la NVIDIA GeForce RTX 4080.
À Port Royal 4K, la 3090 Ti conserve un avantage de 6 %, mais c’est un cas isolé qui dépend aussi de la mémoire disponible. Sans surprise, en ray tracing pur, où les nouveaux cœurs RT de troisième génération entrent en jeu, le nouveau GPU de NVIDIA est jusqu’à 12 % plus rapide que le haut de gamme de la dernière génération. Il est également plus performant avec DLSS 2, avec des scores allant d’une égalité en mode qualité à un avantage de 6 % en mode performance. Mais la supériorité de ce modèle ne s’arrête pas là. En jeu, en fait, elle est encore plus performante.

Dans les basses résolutions, les performances en jeu sont inévitablement conditionnées par le CPU, ce qui est toujours une limite pour tous les GPU de dernière génération, quel que soit le modèle. Ce n’est pas un hasard si les différences en 1080p entre les cartes vidéo de nouvelle génération diminuent fortement pour ne devenir perceptibles, sauf dans de rares cas, qu’à partir de 1440p. Mais c’est précisément la résolution de référence de l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC, qui s’en sort également très bien en 4K, surpassant une NVIDIA GeForce RTX 3090 Ti haut de gamme montée sur l’un des meilleurs processeurs de jeu d’AMD, l’AMD Ryzen 7 5800X3D. L’écart réel, où l’augmentation de la résolution freine le processeur, est d’environ 7 % et n’est certainement pas immense, mais il est suffisant pour rendre obsolète le haut de gamme de la dernière génération sans pour autant affaiblir la NVIDIA GeForce RTX 4080.

Dans la comparaison 4K avec la NVIDIA GeForce RTX 4080, nous trouvons, entre autres, la confirmation des performances constatées dans les benchmarks synthétiques, avec un écart en faveur du modèle le plus puissant compris entre 18% et 25%, à l’exception de 32% dans God of War, où l’AMD Ryzen 7700X y est pour quelque chose. Le processeur AMD, en fait, ne s’entend pas particulièrement bien avec le titre Santa Monica Studio, à tel point que certains tests ont donné des valeurs inférieures à celles d’une NVIDIA GeForce RTX 3080 Ti. Mais nous parlons toujours de 90 FPS pour un GPU qui, même avec un CPU de milieu de gamme, est capable de garantir. très bonne performance en Ultra HDy compris le traçage de rayon maximal. Tout cela, d’ailleurs, sans DLSS 3.

Lire aussi :  Critique de la souris gaming sans fil légère MSI Clutch GM31

Performance DLSS 3

Le point de départ du DLSS 3 est le DLSS 2 et cela garantit immédiatement une excellente qualité d'image

Le point de départ du DLSS 3 est le DLSS 2 et cela garantit immédiatement une excellente qualité d’image

Comme pour les examens précédents, nous avons utilisé le Mode DLSS Le mode recommandé qui allège clairement la charge en 4K, où nous passons du mode qualité de test en 1080p et 1440p au mode performance à mesure que nous augmentons la résolution. Mais avec la plupart des jeux, nous parlons d’une qualité visuelle presque irréprochable pour un GPU qui, grâce à la technologie DLSS Frame Generation, parvient à gérer les jeux à fort graphisme en 4K et à des fréquences d’images élevées, réussissant même à arracher une fluidité décente en 8K, bien que seulement avec F1 22. Mais cela reste un exploit impensable jusqu’à récemment, sauf dans de rares cas et avec des taux d’images boiteux dans le cas des cartes haut de gamme.

Le saut par rapport à la génération précédente est monstrueux. Cette 4070 Ti offre des performances de 30 à 90 % supérieures à celles d’une NVIDIA GeForce RTX 3080 Ti, avec des taux de trame approchant le double dans Portal avec RTX, un titre de ray tracing à parcours complet, et dans Microsoft Flight Simulator, qui est fortement lié au CPU et montre les avantages de la technologie DLSS Frame Generation. Cela permet de contourner les limites des processeurs, en créant de façon autonome des images en pleine résolution, et c’est le point fort de la nouvelle série de GPU NVIDIA.

Overclock

La plaque arrière robuste de l'ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC

La plaque arrière robuste de l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC

Comme d’habitude, nous avons également jeté un coup d’œil au comportement d’overclocking de la carte, en commençant par 100 MHz supplémentaires sur le GPU, qui ne nous a posé aucun problème, fonctionnant régulièrement à 2925 MHz. Nous avons également ajouté 250 MHz à l’horloge de la mémoire, ce qui la porte à 10750 MHz, ce qui donne un taux global de 4 % de gain en performance dans le jeu. Tout cela sans avoir besoin de bricoler des tensions ou autre chose, et sans changement perceptible de la température ou du bruit.

C’est pourquoi nous nous sommes aventurés à ajouter 100 MHz supplémentaires à la fréquence du cœur, pour atteindre une fréquence stable de 3030 MHz, mais dans ce cas, nous n’avons trouvé aucun gain de performance tangible. Même ici, cependant, nous n’avons remarqué aucun changement dans le bruit et les notes pour un tableau qui se prête bien à l’overclocking combinant un châssis au niveau d’un modèle haut de gamme avec un GPU moins gourmand en énergie.

Températures, bruit et consommation d’énergie

Le faible niveau sonore est sans aucun doute l'un des points en faveur de l'ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC.

Le faible niveau sonore est certainement l’un des points en faveur de l’ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC.

Comme prévu, la carte ASUS se comporte décidément bien en ce qui concerne les températures et le bruit. Le châssis et le refroidissement haut de gamme mis au service d’un GPU décidément moins poussé, ainsi que le fait d’être construit avec le tout nouveau processus de production à 4 nanomètres, se traduisent par un maximum de 52 degrés en opérations de bureau, avec les ventilateurs à l’arrêt, et un silence absolu, sans dépasser 65 degrés en 4K, avec le GPU à plein régime. Tout cela avec des pics maximums de 35 décibels qui restent inchangés, tout comme les températures, en cas d’overclocking. Il existe aussi le mode silencieux qui freine les performances mais rend la carte presque totalement silencieuse.

La consommation d’énergie est d’environ 240 W avec les titres les plus connus en 1440p et avec les mêmes jeux, elle approche le maximum de 285 en 4K, ce qui est en fait beaucoup plus élevé que les 220 W de la NVIDIA GeForce RTX 3070. Sans surprise recommandation d’une alimentation 750W pour une génération de cartes vidéo qui a recommencé à pousser la consommation d’énergie. Mais nous parlons toujours d’un énorme bond en avant en termes de rapport performance/watt par rapport à la série précédente.

Commentaire

La NVIDIA GeForce RTX 4070 Ti est une carte puissante, capable de retirer la NVIDIA GeForce RTX 3090 Ti pour une consommation d’énergie nettement inférieure. Et il est également capable d’excellentes performances en 4K grâce à DLSS 3, ce qui l’élève encore plus, lui donnant un bel avantage sur le haut de gamme de la concurrence malgré l’inconvénient en termes de rendu brut. Le problème reste uniquement et exclusivement le prix, qui pèse inévitablement sur le vote : ces 919€ recommandés par NVIDIA qui sont ensuite difficiles à trouver en pratique sur le marché, en raison de l’absence d’une référence Founders Edition. Un exemple concret est précisément cet ASUS ROG Strix GeForce RTX 4070 Ti Gaming OC, un modèle de luxe magnifique, performant et silencieux qui se rapproche toutefois dangereusement du prix de vente de la 4080.

PRO

  • Plus de puissance qu’une GeForce RTX 3090 Ti à un prix et une consommation d’énergie inférieurs
  • Robuste et belle apparence
  • Tranquillité et fraîcheur, même en overclocké

CONTRE

  • L’augmentation du prix en fait une planche très haut de gamme
  • T T prend beaucoup d’espace
  • En puissance brute, elle fait face à la concurrence

Article précédentLe célèbre leaker anticipe l’arrivée d’un Direct, qui pourrait présenter Metroid Prime 4. Multiplayer.com
Article suivantLa vidéo montre l’une des nouvelles fonctionnalités de la grande mise à jour gratuite 2023 -. Multiplayer.com