Home Jeux vidéo Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

0
Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

SAbordons ensemble, dans cette preview dédiée, quelles sont nos premières impressions sur après avoir essayé et terminé la démo sortie hier sur le PlayStation Store : le début d'une ère ou une amère déception ?

Maturation. Croissance. Évolution.. L'histoire de l'humanité est imprégnée, au fil des millénaires qui l'ont façonnée, par ces trois concepts. Des concepts qui s'appliquent aussi inévitablement au travail humain, quel qu'il soit. Dans ces pages, nous parlons de technologie et, dans ce cas précis, de jeux vidéo. Alors pourquoi le média n'évoluerait-il pas ? Pourquoi si quelque chose ne fonctionne plus, tu ne peux pas le laisser tomber et passer à quelque chose de nouveau ? Au-delà des caprices d'un cercle (heureusement) restreint de fans, Square Enix essaie réellement avec sa franchise phare. Oui, nous parlons, dans cet aperçu de la démo hier sur le PlayStation Store, de Final Fantasy XVI.

Une démo, deux sections | Final Fantasy XVI en -

Comme déjà annoncé par Square Enix lui-même, la démo sur le PlayStation Store depuis hier matin… permet aux joueurs d'expérimenter deux phases distinctes du jeu.. La première, dont les données de sauvegarde peuvent être importées dans la version finale du jeu si elles sont achetées, couvre les deux premiers chapitres de Final Fantasy XVI. Le second, en revanche, est beaucoup plus avancé sur le plan narratif et met entre vos mains un Clive beaucoup plus expérimenté et équipé. Il sert donc à tester le système de combat une fois certains niveaux d'expérience, d'équipement et d'Eikon atteints. Commençons cependant par les bases.

Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

Kingdom Year 873 | Final Fantasy XVI en avant-première

Kingdom Year 873. La guerre entre la République de Dhalmekia et le Royaume de Fer atteint son apogée entre intrigues politiques et trahisons diverses, au point que les simples et banales effusions de sang impliquant des troupes ne suffisent plus : il faut utiliser les Eikons, commandés par les Dominants, ceux qui détiennent le pouvoir. Et si dans les toutes premières mesures du jeu, nous pouvons voir l'affrontement entre Phoenix et Ifrit, dérivant des souvenirs de Clive, notre protagoniste, les participants à la bataille du présent historique seront plutôt Titan et Shiva.

Avec une longue série de clips à vous décrocher la mâchoire (littéralement), nous sommes présentés à Clive, le sombre protagoniste dont nous ne savons encore que trop peu de choses. Alors que la bataille fait rage, le jeune homme commence à se remémorer des pans de son passé et nous transporte avec lui et sa mémoire quinze ans plus tôt, , alors qu'il était encore le fils aîné du duc de Rosaria, Elwin Rosfield.. Joshua, le frère de Clive, est l'héritier du trône désigné par le Phénix, dont il détient les pouvoirs en tant que Dominant d'Eikon. Clive, lui, s'est engagé corps et âme à devenir le Premier Bouclier de Rosaria, celui qui devra protéger le Dominant de tout danger jusqu'à la fin de ses jours.

Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

Genesis | Final Fantasy XVI avant-première

C'est dans les souvenirs de Clive que l'on apprend également sa situation familiale fragile. Un père aimant, mais toujours absent et soumis au fait qu'il est avant tout un duc plutôt qu'un parent. Une mère méprisante qui méprise son fils aîné, car il n'est pas choisi, et qui n'a d'yeux que pour le petit Joshua, né en mauvaise santé. En bref : une situation pas vraiment idyllique.

Lire aussi :  Call of Duty Modern Warfare 3 : détails complets sur les missions de combat ouvertes

Tu auras déjà lu de nombreux autres aperçus du jeu et tu connais parfaitement ces premières lignes, mais nous voulons tout de même nous arrêter ici avec le récit pour une raison simple : Le prologue de Final Fantasy XVI nous a émus comme il ne l'avait pas fait depuis le dixième chapitre. Une véritable bascule d'émotions, passant de la joie et de l'allégresse au désespoir le plus profond en quelques mesures rapides. Évidemment, nous ne pouvons pas encore nous prononcer sur ce point, car ce que nous avons vu n'est qu'un avant-goût de l'ensemble du dispositif mis en place par Square Enix pour ce chapitre. Cependant, si le jeu parvient à maintenir ce niveau et ce rythme tout au long de l'histoire principale, nous pourrions sérieusement envisager une nouvelle Genesis pour la franchise.

Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

Battez vous ! | Final Fantasy XVI en avant-première

La deuxième partie de la démo nous a mis face à une version de Clive beaucoup plus avancée que le prologue, dans laquelle nous avons pu commencer à maîtriser le système de combat grâce à des tutoriels rapides et faciles. Si Final Fantasy XVI de base semble être un jeu d'action très simple et intuitif.même basique à certains égards, avec l'avancement des mécaniques et la capacité de Clive à maîtriser de nombreux Eikons, et donc autant de compétences, on pourrait assister à une agréable augmentation de la complexité, de la fluidité et de la rapidité du jeu.

Le passage entre les différentes créatures équipables (trois au total dans la démo) est rapide, tout comme l'alternance entre attaque et esquive. Pour y jouer au mieux, tu auras besoin d'un mélange de concentration et de mémoire musculaire, qui augmentera progressivement avec le temps. Cependant, nous ne l'avons pas trouvé difficile malgré le grand bond en avant en termes de complexité des mécaniques, qui par rapport au prologue étaient beaucoup plus nombreuses et beaucoup plus approfondies, ce qui nous fait penser que peut-être la version devra être jouée à un niveau de difficulté plus élevé, s'il est possible de le sélectionner. Chaque Eikon fournit à Clive deux capacités actives qui peuvent être équipées et sélectionnées en appuyant sur R2. Les capacités actives sont toutes très puissantes et, disons-le, vraiment agréables à regarder.

Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

Performance vs Qualité | Final Fantasy XVI Preview

C'est un peu comme tout dans Final Fantasy XVI, en fait. Nous avons décidé de sélectionner le mode Performance pour essayer le jeu pour cette preview, et nous avouons que nous ne l'avons pas du tout regretté. Avec une résolution upscalée à 1440p, le jeu a maintenu une vitesse de 60 images par seconde de manière assez solide., bien qu'il y ait eu quelques baisses dans les moments les plus percutants (et avec les capacités de Garuda) et surtout dans la deuxième partie de la démo. En mode Qualité, cependant, le jeu vise une résolution upscalée de 2160p, avec un taux de rafraîchissement de 30fps.

Lire aussi :  Crash Team Rumble : vue compétitive des îles Wumpa disponible !

D'un point de esthétique, l'univers de jeu de Final Fantasy XVI, , en plus d'être sacrément beau à regarder, est convaincant. La morosité du récit se traduit par un univers de jeu aux couleurs très sombres, de nombreuses zones de noir et de gris et une palette de couleurs qui repose beaucoup sur ces deux couleurs. Il ne manque pas d'aperçus lumineux, notamment du château de Rosaria, il est vrai, mais en général, l'atmosphère est lourde et lugubre.

Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

Animations et doublages | Final Fantasy XVI Preview

Les animations des modèles polygonaux des personnages et des PNJ ne nous convainquent pas. Elles sont peut-être un peu trop en bois et contrastent avec la qualité générale des modèles eux-mêmes et des environnements. Les effets d'éclairage sont exceptionnels grâce au Ray Tracing, tout comme les reflets et les ombres. En bref : qualitativement parlant, nous sommes enfin face à quelque chose qui nous fait dire “peut-être que sur PS4, ça ne pourrait pas tourner”. Et certainement pas dans ces conditions. Bravo à la son que nous avons pu entendre jusqu'à présent et au réarrangement sensationnel et inattendu de la fanfare de la victoire.

Pour finir, juste deux mots sur le doublage italien. Nous avons voulu essayer la démo en écoutant notre parlé car il est très probable qu'une fois que vous aurez le jeu complet entre les mains, le premier passage se fera en anglais. Nous admettons qu'il était excitant d'entendre pour la première fois un Final Fantasy entièrement doublé en italiensurtout pour ceux qui, comme moi, sont fans de la franchise depuis la première heure. Les voix que nous avons entendues jusqu'à présent, tant au niveau de la cadence que du timbre, nous ont toutes semblé assez justes et agréables.

Final Fantasy XVI en avant-première : nos premières impressions !

Nous attendons (pas si) patiemment

Nous allons nous arrêter là, avec cet aperçu de Final Fantasy XVI, car il y a tellement de choses à dire, mais nous ne voulons vraiment nous exprimer qu'une fois que nous aurons le jeu complet entre les mains. Ce que nous pouvons dire avec certitude aujourd'hui, après ce seul test, c'est que si ce nouveau chapitre de la franchise de Square Enix maintient ne serait-ce que la moitié de la qualité montrée jusqu'à présent, nous pourrons enfin dire que nous sommes face à une nouvelle ère pour Final Fantasy et pour le monde du jeu dans son ensemble. Et nous pourrons enfin oublier les amères déceptions de ces dernières années. N'est-ce pas, Final Fantasy XV ?

Final Fantasy XVI sera disponible sur à partir du 22 juin. Dis-nous si tu as essayé la démo ci-dessous dans les commentaires, nous continuerons à te tenir au courant de toutes les actualités, guides et critiques sur le thème des jeux vidéo et de la technologie ! Et si tu es intéressé par des clés de jeu à prix cassés, nous te suggérons de jeter un coup d'œil au catalogue de Kinguin !

(en promotion chez amazon.fr)À ne pas manquer !