Accueil News Nintendo Switch 2, on y sera peut-être : ce que l’on sait...

Nintendo Switch 2, on y sera peut-être : ce que l’on sait pour l’instant sur la nouvelle console de Nintendo.

111
0


Ce n'est certainement pas une nouveauté, mais la rumeurs la prétendue Nintendo 2 (ou quel que soit le nom que portera la de Nintendo) ne cessent de s'accumuler ces jours-ci, ce qui nous oblige, d'une manière ou d'une autre, à en parler. En fait, celles-ci partent d'une base qui peut au moins être partagée : la Nintendo Switch est sortie en 2017 et est donc entrée dans sa septième année, un laps de temps qui, dans d'autres cas, a coïncidé avec l'arrivée d'une nouvelle génération destinée à supplanter la précédente. Le même laps de temps a été celui générations et Xbox One, toutes deux sorties en 2013 et qui ont reçu leurs successeurs en 2020, à savoir . 7 ans plus tard, avec la et la Xbox Series X|S. Sachant que la Switch est sortie en mars 2017, il n'est pas déraisonnable de penser qu'une nouvelle console pourrait arriver en mars 2023, soit 7 ans plus tard.

Bien que ce soit encore dans près d'un an, il est clair que nous devrions commencer à parler de celle-ci quelques mois plus tôt, avec une possible… présentation qui pourrait avoir lieu dès cette année, peut-être à l'automne. D'autre part, la PS5 et la Xbox Series X|S ont été dévoilées bien à l'avance, pour se retrouver ensuite avec les problèmes de production bien connus qui ont effectivement retardé leur sortie jusqu'à près de deux ans plus tard. Tout cela nous incite à prendre avec un certain sérieux les fuites qui pourraient autrement être considérées comme peu fiables. Oh, mon Dieu, certaines restent peu fiables, comme celle publiée aujourd'hui à propos de devkits déjà entre les mains d'une certaine équipe espagnole, mais cette insistance sur la nouvelle console de Nintendo a une racine logique simplement dans les délais standards du marché des jeux vidéo.

Lire aussi :  Ghost Trick : Ghost Detective, nouvelle bande-annonce pour le remaster à venir.

Ce qui est beaucoup plus crédible, c'est ce qui a été rapporté par Bobby Kotick, PDG d'Activision Blizzard., lors de sa déposition au fameux procès de la FTC contre Microsoft pour son rachat de l'entreprise. Ici, Kotick a discrètement rapporté qu'il était en pourparlers avec Nintendo au sujet de la nouvelle console, ayant également appris devrait être la puissance indicative de celle-ci, à savoir à peu près celle de la “Gen 8”, c'est-à-dire celle caractérisée par la PS4 et la Xbox One. En parlant d'une machine vraisemblablement hybride, il s'agirait toutefois d'une solution technologique remarquable. Non seulement cela, mais Nintendo elle-même a commencé à laisser échapper des déclarations sur la nouvelle console, comme celle rapportée par le président Shuntaro Furukawa à propos de la nécessité de produire la nouvelle console en abondance pour répondre adéquatement à la demande et ne pas se heurter au problème des scalpers.

Lire aussi :  Square Enix plonge en bourse après Final Fantasy 16 et les inquiétudes des actionnaires.

Quant au période de sortie, Nintendo a fait savoir qu'elle n'avait pas l'intention de lancer de matériel au cours de cette année fiscale, qui se termine en mars 2024. Cela ouvre la possibilité d'un lancement à partir d'avril de l'année prochaine, ce qui tomberait encore sous la théorie de la génération longue de 7 ans, plus ou moins. Le fait même de considérer que Nintendo avait conseillé à Ubisoft de lancer Mario + Lapins Crétins : Sparks of Hope sur la nouvelle console laisse penser que ce n'est pas loin. Parmi les autres rumeurs très intéressantes apparues récemment, citons celle de Sharp, qui affirme travailler sur des écrans LCD pour une ” nouvelle console “, faisant allusion à une console portable comme la Nintendo Switch 2. Toujours de la part de Nintendo, nous avons appris que Nintendo Switch Online également disponible sur la nouvelle console de Nintendo, qui devrait utiliser le même système que le Nintendo Account.