Accueil News Pokémon, collaboration avec le musée Van Gogh ruinée par les scalpeurs et...

Pokémon, collaboration avec le musée Van Gogh ruinée par les scalpeurs et les collectionneurs de cartes.

41
0


du Pokémon et les vendeurs à la sauvette ont pris d'assaut le Musée Van Gogh le jour de l'ouverture de l'événement Pokemon x Van Gogh, pour mettre la main l'image de l'artiste. à collectionner distribuées pour l'occasion. Le chaos et les désagréments causés aux autres visiteurs, avec l'épuisement rapide de tous les stocks d'articles produits, ont été tels que The Pokémon Company a dû présenter des excuses officielles pour l'incident.

À la base, l'événement a vu le d'articles à thème , s'ils achetés, donnent droit à carte promotionnelle à l'effigie de Pikachu, appelée “carte à l'effigie de Pikachu”.Pikachu avec un chapeau de feutre gris” Une version Pokémon de l'autoportrait de Van Gogh avec un chapeau de feutre gris.

Lire aussi :  Amazon propose : Apple iPhone 14 256 Go à un nouveau prix bas.

L'ouverture de la disponibilité de la carte a cependant déclenché l'enfer. Des vidéos ont commencé à apparaître en ligne montrant des hordes de fans de Pokémon prenant d'assaut le musée pour obtenir des produits dérivés et des cartes.

Bien sûr, beaucoup de ces personnes n'ont apparemment même pas vu l'exposition, mais ont simplement attrapé les articles et sont partis, se vendant en quelques minutes.

Trop populaire ?

La peluche Pikachu Van Gogh
La peluche Pikachu Van Gogh

Compte tenu de la situation, The Pokémon Company a été contraint de s'excuser, notamment parce que l'événement vient à peine de commencer et qu'il n'y a déjà plus de produits à vendre au public.

Lire aussi :  Red Dead Redemption : Rockstar change les icônes des trophées sur Social Club, un remaster est-il prévu ?

Le problème, selon certains observateurs, c' que… La Compagnie Pokémon aurait pu facilement prévoir une telle situation, compte tenu de la popularité de la série et du fait que les objets exclusifs de Pokémon se vendent toujours comme des petits pains, pour être ensuite revendus en ligne à des gonflés aux imprudents.

Quoi qu'il en soit, The Pokémon Company a promis de nouvelles cartes. Attendons-nous donc à des réimpressions, cette fois-ci, espérons-le, en quantité suffisante.