Accueil Essais Test du Logitech G PRO Racing Wheel

Test du Logitech G PRO Racing Wheel

25
0


La première Volant avec un moteur à entraînement direct est enfin arrivé sur le marché. Peut-être un peu tard, car d’autres fabricants ont déjà conquis une grande partie de ce créneau clairement destiné aux grands dépensiers. Cependant, lorsque nous parlons de cette marque, nous devons toujours garder à l’esprit que son travail va bien au-delà du domaine des simulations. Logitech bénéficie en fait d’une série de ressources et de connaissances provenant d’autres secteurs, toujours liés au monde de l’informatique. Et c’est précisément grâce à cette riche expérience que l’entreprise a pu pénétrer une partie du marché, en produisant un produit qui n’est certes pas révolutionnaire, mais sans doute capable de se tailler une place importante parmi la concurrence féroce.

Au cours des dernières semaines, nous avons eu l’occasion d’essayer les Volant de course Logitech G PRO ensemble avec les Pédales Logitech PRO Racing. Un combo de périphériques haut de gamme, fabriqués spécialement pour les PC et les consoles Xbox et PlayStation de nouvelle et ancienne génération, qui sont vendus séparément sur le marché et atteignent la barre des 1500 € au total. Nous pouvons tout de suite te dire que les deux produits nous ont laissé une impression positive, dans le cas du pédalier nous te renvoyons à notre dédiée, tandis que ci-dessous nous aimerions te parler de nos impressions avec le volant.

Spécifications techniques

Le volant Logitech G PRO Racing avec les pédales Logitech G PRO Racing

Le volant Logitech G PRO Racing avec les pédales Logitech G PRO Racing

Avoir un moteur à entraînement direct sous le capot signifie dire adieu aux courroies ou aux engrenages, et obtenir un moteur à entraînement direct. Réponse à faible latenceMerci également à une fréquence des mises à jour de 1 000 Hz. Le résultat est une sensation de conduite complètement différente par rapport aux autres produits bas de gamme. En particulier, le moteur choisi par Logitech parvient à transmettre une puissance de 11 newton mètres. Pour essayer de mettre ce chiffre purement technique en contexte, nous pouvons te dire qu’il se situe quelque part au milieu des produits proposant ce type de technologie. Par exemple, le volant Fanatec DD Pro dédié à Gran Turismo 7 atteint 8 nm (avec son kit amélioré).

Malgré le fait que ce type de volant nécessite généralement une position de conduite dédiée, Logitech a réussi à optimiser son produit pour qu’il puisse également être fixé à un bureau, en introduisant des choix de conception que nous commenterons plus tard. Cela en fait sans aucun doute un produit plus accessible, grâce aussi à sa compatibilité avec toutes les machines de . Deux modèles sont disponibles sur le marché, l’un dédié aux produits Microsoft et l’autre aux produits Sony (tous deux compatibles PC), ne différant que par les boutons qui reflètent ceux des pads des plateformes respectives.

L'arrière de la base du Logitech G PRO Racing Wheel avec les ports USB et la grille de dissipation de la chaleur.

L’arrière de la base du Logitech G PRO Racing Wheel avec les ports USB et la grille de dissipation de la chaleur.

Logitech ne voulait certainement pas jeter les investissements en recherche et développement réalisés pour les premiers volants qu’elle a mis sur le marché. En fait, le nouveau volant G PRO Racing Wheel présente, entre autres, les caractéristiques suivantes Technologie Trueforcetechnologie, capable d’immerger le joueur plus profondément dans l’expérience de conduite, en étant capable de simuler divers effets et détails supplémentaires. La prise en charge complète du logiciel de personnalisation Logitech G Hub, qui nous permettra de contrôler entièrement notre roue, est donc inévitable. Heureusement pour les joueurs sur console, la personnalisation est toujours garantie par le petit écran OLED à la base du volant, grâce auquel nous pouvons également définir cinq profils de paramètres à modifier rapidement pendant une course.

Fiche technique du Logitech G PRO Racing Wheel

  • Typologie : Volant GT avec moteur à entraînement direct
  • Puissance du moteur : 11 mètres de newton
  • Fréquence de mise à jour : 1 000 Hz
  • Technologie : Trueforce de Logitech
  • Leviers de vitesse : Mécanisme magnétique à action rapide
  • Compatibilité : PC, PlayStation 5, PlayStation 4, Xbox One, Xbox Series X|S
  • Support de bureau : oui
  • Dimensions de la base : 200 x 290 x 305 mm
  • Dimensions du volant : diamètre 300 mm, longueur 136 mm
  • Poids volant : volant 1,5 kg, base 7 kg
  • Dimensions de la pédale : 229 x 445 x 341 mm
  • Poids de la pédale : 5 kg
  • Prix : 1.099€

Design

Roue et base Logitech G PRO Racing

Roue et base Logitech G PRO Racing Wheel

Si tu n’es pas habitué à avoir un volant à entraînement direct entre les mains, la première chose que tu remarqueras avant même d’ouvrir la boîte du Logitech G PRO Racing Wheel est le poids de son contenu. Oui, car la base de la roue pèse un bon 7 kilogrammes compte tenu de ses dimensions particulièrement généreuses. Il y a cependant deux raisons pour lesquelles Logitech a opté pour cette forme. La première est liée au contenu sous le corps, qui comprend non seulement un moteur indubitablement puissant, mais cache aussi un ventilateur pour la dissipation de la chaleur. De plus, la base a été allongée pour pouvoir être fixée plus fermement sur le bureau, au point d’atteindre 30 centimètres dans sa partie la plus large. Le résultat final, nous devons le dire, est un sacré rocher, bien que Logitech ait essayé de le rendre élégant grâce à des choix de conception plutôt bons.

Le corps de forme trapézoïdale est en plastique, pas particulièrement agréable au toucher, mais certainement plus léger que les matériaux métalliques utilisés pour les bases des autres volants. Sur la façade, nous trouvons un petit Écran OLED d’environ un pouce, au-dessus duquel se trouve une série de lumières LED personnalisables par logiciel, indiquant le régime du moteur. Le reste de cette partie est recouvert d’une grille également en plastique, qui aide partiellement à la dissipation de la chaleur. Dans la partie inférieure, en revanche, nous trouvons deux trous des deux côtés, qui allègent la structure et indiquent précisément comment cette partie a été ajoutée uniquement pour assurer une plus grande stabilité lors de la fixation sur le bureau. L’arrière, en revanche, est particulièrement accrocheur, grâce à une grille qui semble vouloir capter l’air comme le radiateur avant d’une voiture, d’où la chaleur s’échappe pourtant. Sous cette grille, nous trouvons également trois ports USB-A, un port d’alimentation et un port Micro-USB pour connecter les machines de jeu.

Lire aussi :  Timberman : La Grande Aventure, la critique

Les commandes à l'avant du Logitech G PRO Racing Wheel

Les commandes à l’avant du Logitech G PRO Racing Wheel

Nous avons vraiment apprécié la présence d’une personne très pratique libération rapidequi nous permet de fixer et de retirer le volant en quelques secondes. C’est particulièrement utile lorsque nous devons le monter sur notre poste de conduite, ou pour sortir plus facilement du cockpit lorsque, fou de rage, nous nous faisons plaquer contre les barrières dans le premier virage de la course. Les trois ports USB-A sur la base et le mécanisme de libération rapide nous font penser que Logitech pourrait sortir de nouveaux accessoires pour son produit à l’avenir, comme un H-shift ou d’autres volants qui peuvent être fixés à la base.

En parlant du volant, Logitech a voulu conserver le même style que les autres produits de sa ligne de course. En fait, on ne voit pas de différences particulières entre ce modèle et le récent G923, qui adopte une philosophie de design et un choix de matériaux très appréciés. Avec ce qui vient d’être dit, nous ne voulons en aucun cas déprécier le travail de Logitech, car la qualité de ses volants a toujours été très élevée, même dans les gammes de prix inférieures. Compte tenu du public cible du PRO Racing Wheel, nous nous attendions toutefois à certains aspects distinctifs pour mieux distinguer la ligne premium de la ligne grand public. Le site Le design reste en fait plutôt anonyme et ne parvient pas à se démarquer par rapport aux volants moins chers vendus par le même fabricant.

L'arrière du Logitech G PRO Racing Wheel avec le mécanisme d'encastrement et les leviers de vitesses magnétiques.

L’arrière du Logitech G PRO Racing Wheel avec le mécanisme de retrait par pression et les leviers de vitesses magnétiques.

À l’arrière de la roue, nous trouvons deux leviers magnétiques de changement de vitessequi, en plus d’être très précises et robustes, sont aussi très silencieuses. Mais la véritable nouveauté se trouve sous la boîte de vitesses séquentielle, avec deux palettes supplémentaires pour gérer l’embrayage, l’accélérateur, le frein ou le frein à main, selon les réglages préférés du conducteur. Sur la face avant se trouvent une série de commandes, de roues, de bascules et un joystick à huit voies pour la gestion des menus dans le jeu. Les commandes sont facilement accessibles avec les doigts pendant la conduite et offrent une bonne personnalisation pour cartographier toutes les fonctions nécessaires à la gestion de la voiture. Le cuir qui recouvre l’extérieur du volant a de petits trous, grâce auxquels tes mains ont tendance à beaucoup moins transpirer et tu n’as pas besoin de porter des gants pour avoir la meilleure prise. Au premier abord, le volant peut sembler assez grand avec son 30 centimètres de diamètremais nous devons admettre que nous avons trouvé la taille adaptée à pratiquement tous les jeux de conduite que nous avons essayés.

Expérience des utilisateurs

La poignée du Logitech G PRO Racing Wheel

La poignée du Logitech G PRO Racing Wheel

Bien que Logitech ait donné la possibilité de fixer la roue sur le bureau, nous avons préféré utiliser notre siège de conducteur pour monter la roue via les vis et les trous, qui sont bien sûr également présents sous le pédalier. Nous ne voulions pas exercer trop de pression sur notre fragile bureau IKEA. En général, pour les produits de ce type, nous recommandons toujours de les utiliser sur un support spécial, afin que la puissance des mains et des vibrations soit entièrement transférée au reste du corps. Malheureusement, la taille de la base nous a empêchés de la placer près du moniteur, car sinon nous couvririons une partie de l’écran. En général, il faut en tenir compte, surtout si tu es perfectionniste dans ta configuration. De plus, le volant est légèrement tourné vers le haut, ce qui peut t’ennuyer selon l’angle avec lequel tu préfères jouer.

La La configuration du câble est très simpleL’un reliera le pédalier au volant, l’autre ira du volant à la machine à sous. De plus, un câble d’alimentation connecté directement à la base est nécessaire pour garantir la pleine puissance. Ensuite, il est fortement recommandé d’installer le Logitech G Hub sur ton PC (si tu veux jouer avec cette machine) afin d’obtenir les pilotes et d’accéder aux différents paramètres de configuration du périphérique. À ce stade, tu seras prêt à te lancer sur la piste, car le volant sera automatiquement reconnu dans des dizaines de jeux de course et autres jeux vidéo, grâce à sa compatibilité quasi universelle. De plus, le fabricant propose un certain nombre de configurations de volant idéales pour les jeux de course les plus populaires sur cette page. Nous te recommandons donc d’enregistrer les différents profils, afin de toujours avoir la configuration optimale pour le retour de force, les degrés de rotation du volant, la sensibilité de la pédale de frein et ainsi de suite. Tout peut aussi être géré directement depuis le volant, grâce au mini écran OLED, mais il est clair que si tu as la possibilité de le connecter à un ordinateur, la personnalisation deviendra beaucoup plus simple et immédiate. Ensuite, tu peux simplement connecter le volant à la console et choisir l’un des profils enregistrés précédemment.

Lire aussi :  Sports Story, la critique - Multiplayer.co.uk

Ensemble volant et pédales Logitech monté sur un poste de conduite

Le volant et le pédalier Logitech montés sur un poste de conduite

Parlons maintenant de laexpérience utilisateur une expérience réelle. Une fois que nous avons démarré le moteur de notre voiture GT sur Assetto Corsa Competizione, la première chose que nous avons remarquée était la vibration du moteur qui se transmettait dans toute notre position de conduite. En accélérant simplement, nous avons senti cette vibration augmenter en conséquence, sans même passer la première vitesse et commencer à nous déplacer sur la piste. Le mérite de cette sensation fantastique revient à la technologie Trueforce de Logitech. En fait, deux niveaux de retour de force ont été mis en place dans le G PRO Racing Wheel. La première est la traditionnelle, donnée par la poussée classique du volant, qui peut transmettre 11 nm de force maximale. Grâce à elle, tu ressens très bien la voiture dans toutes les situations, sans aucune hésitation ni perte de contrôle soudaine, que ce soit à grande ou à petite vitesse.

Le deuxième niveau de force, quant à lui, est une sorte de retour haptique mis en œuvre pour transmettre des données physiques supplémentaires pendant que nous conduisons. Les volants sans cette technologie n’ont qu’un moteur de vibration classique, alors qu’avec la direction Logitech, la sensation est beaucoup plus précise et granuleuse.

La technologie Trueforce traite l’audio haute fréquence du jeu, grâce à laquelle elle est capable de générer des vibrations spéciales pour transmettre un retour haptique au joueur. De cette façon, les effets tels que la conduite sur des bordures de trottoir, le gravier dans les jeux de rallye, la pluie qui tombe et les flaques d’eau sur la piste, ou trivialement le régime du moteur qui monte et descend sont simulés par cette rétroaction, ce qui augmente considérablement l’immersion dans les jeux vidéo. Le résultat final est vraiment impressionnant, à tel point que nous avons ressenti un manque substantiel lorsque nous sommes retournés saisir des volants d’autres fabricants.

Le volant Logitech G PRO avec un crochet pour le fixer sur le bureau

Le volant Logitech G PRO avec un crochet pour le montage sur le bureau

Quiconque s’approche pour la première fois d’un produit à moteur à entraînement direct doit savoir que le degré de précision e fiabilité de ces volants est vraiment incroyable. Dans une course de F1, nous avons pu faire très peu d’erreurs, en établissant des tours très compétitifs au chronomètre. C’est parce que nous sentions constamment la voiture sous nos bras, alors qu’avec un volant à courroie ou à engrenages, il arrive souvent que nous perdions cette sensation dans certaines situations de course, comme un freinage plus audacieux ou une tentative de dépassement sur une trajectoire qui n’est pas idéale. Ne te méprends pas, le volant ne suffit pas pour devenir un joueur pro, mais il aide certainement beaucoup dans la phase d’apprentissage et de contrôle de la voiture.

Lors de notre test avec les jeux de rallye, nous avons eu beaucoup de plaisir à exploiter toute la puissance offerte par le volant, qui a tourné d’un sens à l’autre avec une succession impressionnante de contre-braquages pour gérer les dérives dans le gravier. Sur Assetto Corsa, par contre, nous avons trouvé ce retour de force juste et puissant, qui nous a laissé les bras endoloris après une longue course, mais aussi une énorme satisfaction d’avoir pu bien contrôler les voitures les plus poussées sur la piste. Le comportement du volant est vraiment réaliste, surtout si tu règles le retour de force à son potentiel maximum. Tu devras lutter pour insérer la voiture dans les virages à grande vitesse avec une résistance très précise et linéaire qui s’opposera à ton mouvement. En revanche, à la sortie, il sera très facile de percevoir la perte du train arrière et de contrôler le survirage avec de petites corrections qui auront un retour immédiat dans tes bras.

Commentaire

Nous sommes convaincus que le volant proposé par Logitech est d’un très haut niveau. Bien que le design soit quelque peu anonyme et que les dimensions de la base soient trop encombrantes pour convenir à certaines configurations, ce que nous avons trouvé entre nos mains est un produit haut de gamme. Le mérite en revient à la combinaison du retour de force, de la transmission directe et de Trueforce qui permettent de transmettre tous les détails du comportement de la voiture sur la piste. Bien sûr, nous ne pouvons pas omettre la question du prix, et il faut tenir compte du fait que si tu pars de zéro, tu risques de toucher la barre des 2 000 € entre le volant, les pédales et le poste de conduite. D’autre part, la comparaison doit être faite avec d’autres produits très haut de gamme et Logitech, pour sa part, nous offre une bonne garantie de longévité étant donné le support durable qui a toujours distingué ses produits.

PRO

  • Tu ne peux plus te passer de Trueforce
  • Le volant peut être personnalisé via l’écran OLED, sans passer par un PC.
  • Versatilité et personnalisation maximale pour chaque besoin et chaque jeu

CONTRO

  • La base est beaucoup trop encombrante
  • La fixation sur le bureau ne nous a pas convaincus
  • Le design du volant est quelque peu anonyme

Article précédentponcle n’a pas pu trouver de développeur mobile qui ne veuille pas s’attaquer aux joueurs – Multiplayer.co.uk
Article suivantPrécommandes eBay à prix réduit pour PS4, PS5, Xbox One, Series X|S et Switch – Multiplayer.co.uk