Home Essais WrestleQuest, la critique – Multiplayer.fr

WrestleQuest, la critique – Multiplayer.fr

0
WrestleQuest, la critique – Multiplayer.fr


Les mythes et légendes du catch prennent vie au sein de , un RPG au tour par tour particulier qui rend hommage à l'ancienne tradition du genre.

WrestleQuest, une critique d'un jeu de rôle qui rend hommage aux légendes de la lutte.

Le RPG combat au tour par tour est devenu, ces dernières années, un excellent support pour récits de diverses natures, reprenant les caractéristiques stylistiques classiques de la tradition japonaise comme le décor et le style graphique, mais les déclinant de diverses manières pour mettre en scène des expériences disparates, souvent aussi dotées d'un certain humour. Parmi les exemples les plus récents, on peut citer Golf Story et Sports Story, qui à première vue peuvent ressembler à d'étranges JRPG, mais qui cachent en leur sein des structures alternatives entre l'aventure et le jeu de rôle. La de WrestleQuest analyse un titre qui peut s'inscrire dans cette veine, en s'appuyant l'expérience de l'équipe. Mega Cat Studios avec des jeux en pixel art 2D et cette sorte de genre mixte entre JRPG (bien que le terme soit aujourd'hui considéré comme erreur d'appellation) et aventure, aujourd'hui presque codifié en tant que tel.

Le résultat alterne d'excellents moments de narration et de gameplay avec de plus longues phases de calme plat, mais dans l'ensemble l'expérience est réussie, mettant en scène une histoire à la fois épique et comique comme le catch lui-même, rendant hommage aux légendes et aux mythes de ce sport/spectacle particulier.

En ce sens, même le choix esthétique de la 2D s'inscrit précisément dans la volonté de retrouver le goût et l'atmosphère des années 1980 et 1990, l'âge d'or du catch, dont les personnages reviennent, avec d'autres totalement inventés, au sein de l'histoire. WrestleQuest interprète le catch de manière originale, en visant à valoriser les aspects narratifs du “lore” qui ont été peu exploités jusqu'à présent dans l'environnement du jeu vidéo, alors qu'ils représentent des éléments d'une grande importance pour cette discipline.

Une histoire à partir de deux points de vue

WrestleQuest, une capture d'écran du jeu
WrestleQuest, une capture d'écran du jeu

La histoire de WrestleQuest est un élément caractéristique du jeu, et est structurée de manière étonnamment complexe par la narration des des deux protagonistes Randy Santos et Brink Logan. Bien que le début entièrement centré sur les aventures de Randy Santos puisse suggérer un développement linéaire typique sur le “roman de passage à l'âge adulte” d'un garçon aspirant lutteur professionnel, tout en idéaux élevés et en honnêteté, l'apparition de Logan et son rôle particulier de jobber au sein du groupe Honest Bucks bouleverse les attentes et construit une structure narrative plus complexe et plus intéressante. D'une part, nous avons l'histoire du héros typique qui, en l'honneur de son mythe Randy ‘Macho Man' Savage (parmi les grands noms sous licence du jeu), décide de se faire appeler ‘Muchacho Man' et commence son ascension vers le succès ; d'autre part, il y a un personnage plus ambigu, spécialisé dans le fait de perdre des matchs exprès pour que le spectacle de catch fonctionne correctement.

Lire aussi :  Beyond Contact, la critique - Multiplayer.fr

Cette dualité construit une vision plus complexe du catch, mettant en avant ses éléments les plus héroïques et les plus sombres à la fois, reprenant ses aspects les plus controversés mais aussi les plus romantiques.

WrestleQuest, un affrontement sur le ring
WrestleQuest, un affrontement sur le ring

Randy et Brink résument cette ambiguïté du show-business, mais tous deux sont unis au fond d'eux-mêmes par les grands idéaux épiques sur lesquels repose le… mythe du catch se construit, symbolisé par la grande passion des deux garçons pour Randy Savage, qui fait office de guide spirituel au sein d'une histoire qui se retrouvera à rebattre les cartes à la croisée des deux chemins. Celle-ci présente des indices très intéressants justement grâce à ces éléments contrastés, bien que toujours mis en scène avec beaucoup d'ironie, mais le développement a tendance à se perdre un peu au cours du jeu, répétant les mêmes mécaniques des affrontements progressifs avec les différents ennemis de service.

Un gameplay entre exploration et affrontements

Les donjons font partie intégrante de l'expérience WrestleQuest
Les donjons font partie intégrante de l'expérience WrestleQuest.

Les jeu de WrestleQuest se développe sur les rails classiques du JRPG 2D en vue de dessus, alternant les moments d'exploration et d'interaction avec les PNJ avec les phases d'affrontement, qui prennent ici une importance particulière puisqu'elles sont aussi au cœur de la narration proprement dite. Dans les situations plus calmes, il est possible de découvrir de nouveaux décors et de dialoguer avec divers personnages, en poursuivant l'histoire et en continuant une ligne de quête principale avant tout, puisque le jeu reste fortement lié à la progression narrative. La phase d'exploration, en somme, n'est pas vraiment large et profonde, se limitant à présenter progressivement de nouvelles situations à résoudre, à traverser des donjons construits avec peu de soin dans la conception et à préparer le joueur à un affrontement avec quelques boss locaux pour faire avancer l'histoire, tout en ajoutant de nouveaux personnages à son groupe.

Le affrontements constituent doute le cœur du gameplay et aussi des phases importantes de l'histoire, celle-ci étant ponctuée de combats. Ceux-ci sont amusants au début, mais laissent vite place à une certaine monotonie : à certains égards, ils retracent la structure typique des JRPG au tour par tour, avec la sélection de l'action à mener en fonction des différentes compétences des personnages.

Dans WrestleQuest, il est également nécessaire de donner au public ce qu'il veut
Dans WrestleQuest, il est aussi nécessaire de donner au public ce qu'il veut

À cela s'ajoute toutefois la nécessité de suivre de près les mouvements, d'appuyer sur les boutons et d'effectuer des combos en temps réel grâce à un système similaire aux Quick Time Events typiques, afin d'obtenir le meilleur résultat. Conformément à l'esprit de la lutte, en fait, pendant les combats, nous devons également prendre en compte l'impact de nos actions sur le public, en essayant d'être aussi spectaculaires et engageants que possible. L'idée est intéressante, mais la mécanique est trop simple et répétitive à la longue.

Lire aussi :  LG OLED evo G3 : avis sur le téléviseur 4K à rafraîchissement élevé le plus lumineux jamais vu.

Un monde étrange de jouets

Randy Savage est une sorte de divinité pour les protagonistes
Randy Savage est une sorte de divinité pour les protagonistes.

Cette étrange histoire se déroule dans un monde de jouets et de figurines animées, ce qui explique la présence simultanée de légendes des années 80 avec des éléments plus contemporains et la démêle de références à la vie réelle. Cela permet également la présence de personnages loufoques et de situations complètement irréalistes qui pourraient facilement se produire dans un monde peuplé de jouets. Dans ce mélange de suggestions entre le catch et Toy Story, une histoire bizarre et humoristique se greffe, mais aussi des implications profondes qui émergent entre des personnages absolument démesurés et des moments de plus grande introspection.

Lo style graphique en 2D et en éminence pixelisée convient parfaitement à l'atmosphère et à l'esprit général de WrestleQuest, Mega Cat Studios montrant toute son expérience dans ce domaine en ciselant un monde richement détaillé et extrêmement coloré. Le résultat est un festin de formes flashy, de variations de couleurs et d'animations qui s'associe bien au thème du catch, ou plutôt à tout l'univers du divertissement des années 80-90 entre jouets, dessins animés et héros colorés.

Conclusions

Version testée

Livraison numérique

Vapeur,

PlayStation Store,

Xbox Store,

Nintendo eShop,

App Store,

Google Play

Prix
29,99

WrestleQuest est un hommage sincère au mythe du catch des années 80 et 90, réalisé avec des choix stylistiques impeccables et aussi avec la volonté de raconter une histoire intéressante. La narration est probablement la partie la plus réussie de l'ensemble du projet, qui présente par ailleurs un certain manque d'équilibre et de rythme entre ses parties : les donjons sont souvent ennuyeux et presque dénués de sens, et la préparation des combats, qui sont les éléments pivots du jeu, semble presque superflue. Les grandes batailles sur le ring se révèlent parfois être des moments épiques et dramatiques, mais le système de combat est ennuyeux à la longue, annulant partiellement ces situations. Dans l'ensemble, WrestleQuest est une excellente tentative de présenter le catch à travers un jeu vidéo axé sur la narration, mais le grand soin apporté à l'esthétique et à la narration semble ne pas être à la hauteur de la jouabilité. Avec son introduction dans le catalogue de jeux Netflix, il devient toutefois un téléchargement mobile hautement recommandé pour tous les abonnés au service.

PRO

  • L'histoire est sympathique, mais aussi intéressante et parfois profonde
  • Une caractérisation parfaite
  • Le système de combat est amusant au début

CONTRE

  • Donjons ennuyeux et souvent absurdes
  • Les affrontements sont monotones à la longue
  • Quelques problèmes pour maintenir un rythme agréable.