Home Xbox one Le Summer Game Fest n’est pas l’E3, mais cette année, nous verrons tout de même de grandes choses !

Le Summer Game Fest n’est pas l’E3, mais cette année, nous verrons tout de même de grandes choses !

0
Le Summer Game Fest n’est pas l’E3, mais cette année, nous verrons tout de même de grandes choses !


Le monde a changé, Los Angeles a changé, et l'E3 a été annulé, mais si faisons comme si ce n'était pas le cas, grâce au Fest, ce sera presque la même chose qu'avant !

Le Summer Game Fest n'est pas l'E3, mais nous allons tout de même voir de grandes choses cette année !

Nous voici de à Downtown Los Angeles, à la poursuite de ce qui reste d'un E3 désormais invisible, mais qui, par rapport à l'année dernière, gagne en force et en conviction, bien qu'il ait changé d'organisation, de forme et surtout de nom. En fait, l'appeler E3 est faux, très faux, mais après deux décennies et plus, il est vraiment difficile de changer même nos habitudes. C'est en fait la Le Summer Game Fest signé Geoff Kighley , et nous, chers lecteurs, sommes dedans jusqu'au cou.

Pas d'E3, oui la fête !

Le Centre des congrès au moment de l'E3

Le Centre des congrès au moment de l'E3

Le véritable E3 a été annulé, tous les fans de jeux vidéo devraient le savoir maintenant, et étrange expérience née la maison du journaliste canadien controversé pendant l'épidémie de Covid-19 a effectivement remplacé le grand salon qui fonctionnait autrefois comme un moteur irremplaçable pour l'ensemble de l'industrie du divertissement électronique. Il y a beaucoup moins de jeux présentés à la Summer Game Fest qu'il n'y en avait à l'E3 qui était, même le lieu n'est pas le même, et au lieu du Los Angeles Convention Centre maintenant tout ou presque se déroule dans un espace beaucoup plus intime. Mais contrairement à 2022, cette année un E3 était vraiment censé être là, tant de maisons de logiciels étaient déjà prêtes à montrer de nouvelles démos et… nous surprendre avec de nouvelles annonces.. Lorsque l'Entertainment Software Association organisatrice de l'événement a été contrainte de jeter l'éponge faute d'inscriptions, ceux qui avaient déjà décidé d'y assister ont poursuivi leur chemin. Les journalistes allaient quand même venir, n'est-ce pas ?

Les surprises ne manqueront pas !

La foule attend l'ouverture des portes de l'E3

La foule attend l'ouverture des portes de l'E3

En effet, c'est le cas. Malgré l'absence de la fête, des mythiques panneaux d'affichage géants dédiés aux jeux les plus attendus, et surtout de l'emblématique Los Angeles Convention Center qui, en ce moment même, se profile de façon fantomatique au-dessus de la rue située juste sous la fenêtre de notre hôtel, dans quelques heures, nous et des centaines d'autres journalistes pourrons mettre la main tant de nouveaux jeux, provenant de tant d'éditeurs de logiciels renommés. Nous connaissons déjà certains de ces jeux, mais nous ne pouvons pas encore vous en parler, d'autres seront une surprise pour nous aussi, et d'autres encore sont maintenant de notoriété publique, du moins pour les lecteurs de Multiplayer.it.

Lire aussi :  Diablo 4, 10 choses à savoir avant de commencer.

Par exemple, nous pour la première fois le nouveau Mortal Kombat qui, d'un point de vue graphique, sera, selon certains, prodigieux, puis nous verrons le Cyberpunk 2077 DLC (les gars de CD Projekt logent dans le même hôtel que nous), en dehors de la Game Fest il y aura aussi un Ubisoft plein de nouveaux jeux et avec qui nous avons déjà plusieurs rendez-vous incontournables. Et ceci n'est que la partie émergée de l'iceberg, le peu que nous savons et pouvons révéler.

Et qui sait si ce n'est pas la promesse de tant de jeux qui nous fait voir Los Angeles d'un œil différent : la ville américaine a tellement de problèmes, nous n'y vivrions pour rien au monde, mais par rapport à ce que nous avons vu l'année dernière, les choses ont beaucoup changé et dans le bon sens. Pour l'instant, seul le temps nous a déçus : il fait décidément frais et ces deux premiers jours, nous n'avons pas vu le soleil, ou très peu. En fait même de la de Microsoft, nous nous attendions à mieux.Le géant de Redmond pourrait surprendre tout le monde avec une présentation en direct de premier ordre, en plus de la sortie de Forza et Starfield, mais malgré le fait qu'il dispose d'une arène hi-tech entière, la présence de Xbox semble étonnamment mise à l'écart pour le moment. C'est d'ailleurs ce que feront Sony et Nintendo : les deux sociétés n'ont prévu aucune présence pendant cette semaine très chaude consacrée aux jeux, et ne se montreront peut-être même pas pendant ce qui est devenu, après la disparition de l'E3, le salon du le plus important au monde : la Gamescom à Cologne.

Lire aussi :  Microsoft et Activision Blizzard : est-ce la fin des jeux vidéo ou un nouveau départ ?

Geoff Superstar

La foule de l'E3

La foule de l'E3

L'absence d'entreprises aussi importantes, et aussi fondamentales pour l'industrie du jeu vidéo, rend finalement un peu triste, et aussi un peu en colère. C'est triste parce que Nintendo et Sony sont les leaders de facto de l'industrie, bien que chacun à sa manière, et ne pas les voir au premier rang est dommage. C'est triste parce que nous sommes tellement nombreux à profiter de ces sept jours de jeu, à la fois ceux qui participent activement et ceux qui suivront l'événement depuis chez eux, qu'il est presque irrespectueux de ne pas être présent d'une manière ou d'une autre, ne serait-ce qu'avec un Nintendo Direct ou un State of Play organisé spécifiquement pour l'occasion. Si nous nous en sommes sortis lors du Summer Game Fest de l'année dernière alors qu'il y avait très peu de jeux et un seul de poids, qui pour mémoire était Street Fighter 6, nous repartirons satisfaits cette année car les jeux sont beaucoup plus nombreux et la qualité promet d'être beaucoup, beaucoup plus élevée. Même sans l'E3, nous aurons envie d'un vrai festival en assistant au Summer Game Fest au premier rang, où nous pourrons essayer de monter sur le podium avec Miyazaki de FromSoftware (vous vous souvenez de ce qui s'est passé l'année dernière ?) ou de faire trébucher un Hideo Kojima qui pourrait bien présenter le très attendu Death Stranding 2.

Toujours et uniquement sur Multiplayer

Un cliché nostalgique de l'E3

Un cliché nostalgique de l'E3

Bref, le monde a changé, Los Angeles n'est plus la quintessence du rêve américain et l'E3 a été annulé, et peut-être cette fois pour de bon, mais comme chaque mois de juin depuis 1995, personne ne pourra nous enlever notre cargaison de nouveaux jeux vidéo. Installe-toi confortablement devant un écran, l'équipe de Multiplayer.fr se charge du reste !